Animaux

precedent-flech suivant-flech

La Vache

La vache en Inde est un animal peu vachard, placide est son sobriquet, délicat est son fumet, éclaboussant est son pet ! le zoologiste est toutefois précis : on rencontre la vache domestique, la vache routière gymnaste et la vache sacrée. Quant aux zébus, c’est le soir après la Kingfisher car « quand zébu…»

Le Singe

Tout en étant respectueux, l’Indien est un singe qui s’ignore. Ou n’est-ce pas l’inverse ? A chaque singe rencontré, en tout cas, c’est Kipling revisité. La preuve : ce singe nourrissant cette chèvre, tous deux qu’on croirait sortis des Contes de la colline.

L’Eléphant

Quoiqu’on dise et quoiqu’on voie, la hauteur est à l’initiale de son nom. Bariolé ou domestiqué, dans le vacarme des villes ou le silence des rizières, il posera toujours sur vous ses yeux d’une gentille majesté.

L’Ecureuil

Y a bon Banania est une interjection usurpée. En réalité, la mascotte matinale du chocolat est bel et bien l’écureuil rayé du Bengale !


Le Chameau

Mais dites-moi un peu, jusqu’où va se fourrer la politique ? Et bien jusqu’ici : il y a l’élégante grue d’en haut et l’avachi chameau d’en bas.

Le Charmeur et le serpent

Le Charmeur et le serpent : qu’est-ce-que ça donne ? Non pas une fable oubliée de La Fontaine mais comme bien d’autres choses en Inde, un trucage en panavision : le charmeur n’en est pas un, quant au cobra, il provient d’une ferme d’élevage toute proche.

 

Le Paon

Prolifique ! Pan ! la chasse est ouverte !

La Corneille et l’Écureuil

Jean de La Fontaine ayant raté son avion nous a rejoints par le suivant pour nous narrer cette fable :

Au palais d’Udaïpur,

Corneille et Écureuil attablés

En leurs plus beaux atours

S’enivrent de mûres graines de blé

La Perruche

La perruque du père Hoquet, d’un gazouillis à l’autre, est la coiffe favorite qui sied à la commère des villes et des champs. Sa robe est tantôt blanche, tantôt verte et rouge – parfois on rencontre le modèle au-dessus, cela s’appelle alors le perroquet, du genre Ara, beaucoup plus rare.

 

retour en haut de page

Laisser un commentaire