Le Grand Canyon

precedent-flech VOIR page privéesuivant-flech

 

USA-08-aout-enr-web-800-P1060993_bis USA-08-aout-enr-web-800-P1060994_bis
USA-08-aout-enr-web-800-P1070156_bis USA-08-aout-enr-web-800-P1070157_bis

USA-08-aout-enr-web-800-P1070232_bis

Les limites de ce qui est nommé l’Amérique du Nord diffèrent selon les points de vue.

 

 

Pour l’Organisation des Nations unies, l’Amérique du Nord comprend uniquement le Canada, les États-Unis, les Bermudes ainsi que Saint-Pierre et Miquelon1. Cependant, le Mexique est membre de l’Accord de libre-échange nord-américain et communément admis dans le sous-continent.

 

 

Le nord du continent américain regroupe donc les pays suivants :

  • le Groenland, territoire d’outre-mer autonome du Danemark ;
  • le Canada, à qui appartiennent de grandes îles se trouvant au large de ses côtes :
    • l’île de Vancouver et les îles de la Reine-Charlotte à l’ouest,
    • l’île du Prince-Édouard, Terre-Neuve et l’île du Cap-Breton à l’est,
    • l’archipel arctique canadien, avec notamment l’île d’Ellesmere, l’île de Baffin, et l’île Victoria, au nord ;

 

 

 

  • au large des côtes du Canada, l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, territoire rattaché à la France ;
  • les États-Unis, y compris les îles Aléoutiennes et l’Alaska ;
  • les Bermudes, territoire d’outre-mer autonome du Royaume-Uni ;
  • le Mexique, qui, géopolitiquement, fait partie de l’Amérique du Nord (en étant membre de l’ALENA), bien que, géographiquement, son extrémité sud, au-delà de l’isthme de Tehuantepec, appartienne à l’Amérique centrale et que, culturellement, il partage l’histoire de la civilisation précolombienne en partie commune avec ses voisins de l’Amérique latine.

retour en haut de page